Tous unis contre l’antisémitisme

Mes amis,

Au moment où nous nous apprêtons à nous rassembler, nous recueillir et dire notre indignation devant l’horreur du crime antisémite dont vient d’être victime Mireille Knoll, je souhaite m’adresser à vous avec gravité et responsabilité.

L’antisémitisme tue. Il tue toujours. Il tue encore.

Les crimes se succèdent et pourtant notre pays semble s’être accoutumé à une réalité effroyable dont la motivation aurait dû à jamais disparaître sous les décombres de la Second Guerre mondiale. Depuis la mort d’Ilan Halimi, nous devons faire face au retour d’un antisémitisme meurtrier, qui de nouveau passe à l’acte et dont la main frappe indifféremment des enfants ou des personnes âgées, pourvu qu’ils soient juifs. Tel est le visage de la haine antisémite aujourd’hui.

Ce soir, nous devons être nombreux, très nombreux, pour dire que nous refusons la banalité du mal antisémite.

Lors de la profanation du cimetière de Carpentras en 1990, la France était descendue dans la rue, le Président de la République en tête. Aujourd’hui, la LICRA appelle tous les Français à battre le pavé contre la lèpre raciste et antisémite qui ressurgit. Elle demande au Président Macron, au Premier Ministre Edouard Philippe et à son gouvernement de se joindre ce soir à l’indignation du pays et de prendre la mesure du combat qui s’annonce.

Mireille Knoll est un symbole : la haine à laquelle elle réussit à échapper en 1942 l’a rattrapée, 76 ans après. De cela nous devons être conscients pour dire, ensemble, que nous refusons de mettre un genou à terre et qu’il se trouvera toujours, en France, des hommes et des femmes pour incarner les Lumières là où les ténèbres tentent d’imposer leur loi.

Mario Stasi
Président de la LICRA

>> Consultez la liste complète des rassemblements et marches blanches organisés ou co-organisés par la LICRA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *